Audi
  • Audi transforme le véhicule en une plate-forme offrant des expériences captivantes

  • Roadster luxueux à propulsion électrique

  • Redéfinition du luxe avant-gardiste

Audi a dévoilé le premier membre d’une nouvelle famille de véhicules conceptuels, un roadster spectaculaire. L’Audi skysphere concept désigne un cabriolet deux portes à propulsion électrique dont les lignes annoncent directement le design Audi de demain. Avec lui, la marque illustre sa vision d’avenir du segment du luxe avant-gardiste, dans lequel l’intérieur devient un espace interactif et le véhicule une plate-forme destinée à être le théâtre d’expériences captivantes. Tout ceci est rendu possible grâce à la conduite autonome, à une refonte révolutionnaire de l’intérieur et à un écosystème numérique parfaitement intégré.

 

L’Audi skysphere concept montre comment la marque redéfinit le luxe de demain : il ne s’agit plus seulement de conduite. Le concept car a été conçu avec pour objectif clair d’offrir à ses occupants des expériences captivantes de premier ordre.

Pour offrir aux passagers un maximum de liberté, le concept skysphere d’Audi a été conçu pour deux expériences de conduite différentes : une expérience grand tourisme et une expérience sportive. Pour ce faire, il fait appel à un détail technique spectaculaire : l’empattement variable. Des moteurs électriques et un mécanisme sophistiqué avec des éléments de carrosserie et de châssis qui glissent les uns dans les autres permettent de faire varier l‘empattement et la longueur extérieure de la voiture sur 250 millimètres. Dans le même temps, la garde au sol du véhicule est ajustée de 10 millimètres pour améliorer le confort et le dynamisme de conduite.

D’une simple pression sur un bouton, le conducteur peut choisir sa propre expérience de conduite en toute liberté : soit il pilote lui-même son e-roadster de 4,94 mètres de long en mode « Sport » avec l’empattement réduit, tandis que les roues arrière directrices garantissent que le véhicule demeure extrêmement agile malgré ses dimensions. Soit il choisit de se faire conduire dans une GT de 5,19 mètres dans le mode de conduite autonome « Grand Touring », tout en profitant du ciel et du paysage, d’un espace maximal pour les jambes et des services offerts par un écosystème numérique parfaitement intégré.

Audi skysphere concept

Dans ce mode, le volant et les pédales disparaissent dans un espace invisible ; la sensation d’espace que procure le concept car ouvre de très vastes possibilités pour un cabriolet aussi sportif. Pendant ce temps, l’Audi skysphere concept garde automatiquement un œil sur la route et la circulation grâce à son système de capteurs et amène les occupants en toute sécurité à destination.

De la même manière que le design intérieur offre une nouvelle interprétation contemporaine du luxe, la numérisation et l’écosystème ouvrent des niveaux de liberté et des univers d’expérience sans précédent pour les passagers du véhicule. Grâce aux services propres à Audi et à la capacité d’intégrer des services numériques, les possibilités sont presque infinies. En outre, les passagers peuvent partager leur expérience de voyage avec leurs amis via les médias sociaux, à travers des images de l’intérieur et des alentours. Le véhicule prend également en charge des tâches quotidiennes qui vont au-delà du trajet lui-même. Par exemple, le concept autonome Audi skysphere concept récupère ses passagers avec des informations sur leur destination actuelle et gère de manière autonome le stationnement et la recharge.

L’Audi skysphere sera dévoilée sur ses terres, en Californie

Le concept Audi skysphere fera sa première apparition publique le 13 août 2021, dans le cadre de la Monterey Car Week, sur les légendaires fairways du terrain de golf de Pebble Beach. Cela signifie que le véhicule est pour ainsi dire dévoilé sur ses terres, en Californie, puisque le concept car a en fait été conçu et dessiné à l’Audi Design Studio à Malibu, à un jet de pierre de la Pacific Coast Highway, la légendaire route côtière qui relie la banlieue de Los Angeles au nord de la Californie. Le directeur du studio, Gael Buzyn, et son équipe sont les esprits créatifs qui se cachent derrière ce projet. Un modèle classique légendaire de l’histoire de la marque – le roadster Horch 853 – a été source d’inspiration pour ce nouveau concept révolutionnaire. L’impressionnant cabriolet, qui mesure également environ 5,20 mètres de long, définissait non seulement le luxe moderne dans les années 1930, mais a également remporté le Concours d’élégance de Pebble Beach en 2009.

Mais l’inspiration visuelle de son prédécesseur se limite aux dimensions du concept car et à ses proportions caractéristiques, avec un habitacle plutôt compact et une partie avant étirée. Un coup d’œil sous le capot de la Horch révèle un imposant moteur à huit cylindres en ligne d’une cylindrée de 5 litres. Quant à l’Audi skysphere, l’espace entre l’essieu avant et le pare-brise comporte principalement des composants d’entraînement électrique, tels que le chargeur et le convertisseur CC/CC, en plus des actionneurs, ainsi que des composants électroniques et mécaniques de l’empattement adaptatif. Elle dispose également d’un coffre spacieux garni de deux sacs de golf spécialement conçus pour le concept car.

Externe video URL